Groupe de gauche et écologiste au Conseil municipal de Thiais
Groupe de gauche et écologiste au Conseil municipal de Thiais

La culture à Thiais : une question de définition…

La fanfare jazz-funk ‘Courant d’Air Show’ lors des vœux de Thiais pour tous, le 20 janvier dernier
La fanfare jazz-funk ‘Courant d’Air Show’ lors des vœux de Thiais pour tous, le 20 janvier dernier

À Thiais, il y a un théâtre, un café-théâtre, le marché de Noël, la Fête du jardinier amateur, le carnaval, le Festival franco-américain, un chanteur invité à la Fête de la musique. Mais ces lieux et ces fêtes méritent un grand dépoussiérage !

Au théâtre, c’est toujours le même type de spectacles, et bien peu nombreux : des pièces de boulevard et un humoriste, un peu de musique avec les Rendez-vous de la guitare, une pièce classique, et des spectacles pour enfants. Jamais de pièces sur les grandes thématiques de notre époque, donc jamais de débats d’après spectacle, ni de rencontres avec les metteurs en scène et les comédien·ne·s.

Dans une commune toute proche de la nôtre, on donne une pièce qui interroge sur l’avenir de l’Europe en mettant en scène musicien­·ne·s, chanteurs, chanteuses et comédien·ne·s dans un enthousiasme qui réjouit le public et le fait réfléchir en même temps. Et quand cette même commune programme une pièce classique, c’est dans la mise en scène qui a fait connaître Thomas Jolly, accueilli depuis à Avignon en ouverture du festival. Les Thiaisien·ne·s aussi méritent des spectacles de qualité qui concilient plaisir et exigence !

Avec le même budget, notre ville peut faire beaucoup mieux. La culture, ce n’est pas seulement théâtre et musique : ce sont les rencontres littéraires, les festivals de cinéma (à Thiais, il n’y a que Belle Épine), la danse, les arts de la rue, la photo, la peinture… Alors que l’environnement est aujourd’hui une question essentielle, la Fête du jardinier amateur pourrait devenir une formidable manifestation qui ferait de Thiais une ville à la pointe de l’écologie et inspirer les autres communes. Des idées, nous en avons beaucoup, mais nous écouterons aussi celles des Thiaisien·ne·s, et aiderons à promouvoir les talents. Il faut aussi s’ouvrir aux différentes cultures présentes dans notre commune, créer de nouveaux jumelages, faire participer les écoles – et même les collèges et le lycée – à des projets exigeants pour amener à la culture celles et ceux qui en sont le plus éloigné·e·s, associer aussi les seniors et la maison de retraite.

La culture à nos yeux, c’est le partage et le plaisir – du spectacle, de la découverte, de l’échange. Nous souhaitons créer de nouveaux lieux de rencontre pour les Thiaisien·ne·s. Nous ne voulons plus d’une culture étriquée et ronronnante : nous la voulons diverse, ouverte à tous, joyeuse, conviviale et audacieuse !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.