Groupe de gauche et écologiste au Conseil municipal de Thiais
Groupe de gauche et écologiste au Conseil municipal de Thiais

Tableau de bord des élus 16 mars > 7 mai 2020

Laurence Le Souffaché, Patrick Robillard, Nadège Hillion et Jean Lony, conseiller·e·s municipaux de « Thiais pour tous, groupe de gauche et écologiste »

Lors des élections municipales du 15 mars 2020, la liste Thiais pour tous a obtenu 4 élu·e·s : Laurence Le Souffaché, Patrick Robillard, Nadège Hillion et Jean Lony.
Régulièrement, nous communiquerons sur ce site nos actions, en toute transparence.


Du 16 au 20 mars, nous préparons le premier conseil municipal. Le 20 mars, nous sommes avisés par courriel et téléphone, du fait du COVID19, de l’ajournement du Conseil municipal du vendredi 20 mars qui aurait permis la mise en place des nouveaux élus. Nous proposons notre aide le 20 mars par téléphone pour la gestion du COVID19.


Mail du Directeur des Affaires Générales en date du vendredi 20 mars 2020

Madame Le Souffaché,

Faisant suite à notre échange de ce jour, vous trouverez ci-dessous des éléments de réponse aux questionnements que vous m’avez adressés :

  • Concernant l’accueil des enfants des personnels prioritaires dans les équipements municipaux :
    • Un protocole de prise en charge a été élaboré conjointement avec l’Etat et l’Agence Régionale de Santé pour le recensement et le suivi conjoints entre ces deux entités et la Ville. Chaque jour, l’Etat, la Ville et l’ARS font un point afin d’ajuster les effectifs ;
    • A la crèche Victor Hugo, 20 berceaux ont été identifiés comme pouvant potentiellement accueillir les enfants des personnels prioritaires. Entre 5 et 7 sont occupés chaque jour, jusqu’à présent ;
    • A l’école Romain Gary, entre 11 et 20 enfants sont accueillis chaque jour, jusqu’à présent ;
    • Le service sera également assuré le samedi et le dimanche, et ce, dès ce week-end.
  • Concernant le portage aux personnes âgées :
    • Ce service est maintenu et reste assuré. Toutes les mesures sanitaires mises en œuvre par l’Etat sont appliquées à ces prestations.  
    • Un dispositif d’appel quotidien aux personnes âgées a également été mis en place.
  • Compléments d’information :
    • Un Plan de Continuité de l’Activité a été mis en place par la Ville pour les services communaux.
    • Une cellule de crise restreinte impliquant Monsieur le Maire, le Directeur Général des Services, ainsi que quelques agents, a été instaurée.
    • Ce dispositif est complété par une cellule de crise plus large, informée quotidiennement, qui se matérialise par un groupe de discussions « Whatsapp ».
    • Ces dispositifs de veille fonctionnent 24h/24.

Monsieur XX (DGS) vous invite à le contacter par téléphone à partir de 16h00, si vous souhaitiez d’autres précisions.

Je vous souhaite bonne réception de ces informations.

Bien cordialement – Directeur – Affaires Générales


Mail de Laurence Le Souffaché en date du mardi 7 avril 2020

Monsieur le Maire, cher Confrère, 

En préambule, je vous fais part de notre totale solidarité aux Thiaisiennes et Thiaisiens, en particulier pour celles et ceux qui sont touché·es plus directement ou indirectement par le COVID-19. Cette situation extraordinaire contraint les habitant·es par des mesures ayant pour objectif de gérer et de circonscrire au mieux, et dans les meilleurs délais, la pandémie.

Nous saluons celles et ceux qui jour après jour prennent le risque de s’exposer pour contribuer à la continuité de service nécessaire à toutes et tous (services de santé et hospitaliers, enseignant·es et personnels de l’enfance, travailleurs et travailleuses des commerces alimentaires, employé·es des missions de service public,…).  Nous avons une pensée particulière pour le personnel communal de notre ville et les élu·es qui assurent, dans des conditions que nous devinons très difficiles, la continuité du service public local, en vous espérant toutes et tous en bonne santé.

En l’absence d’informations de votre part, plus de 3 semaines après le mail réponse du 20 mars dernier du secrétariat général de la ville fournissant les réponses à mes questions sur les mesures prises à destination des personnes âgées, des enfants, des personnels prioritaires et d’autres dispositions, il est temps de faire un nouveau point.

  • Pouvez-vous nous indiquer si des mesures complémentaires ont été mises en place 
  • Pouvez-vous m’indiquer si vous rencontrez des difficultés particulières ? 
  • Pouvez-vous faire un point d’étape de l’impact du coronavirus à Thiais ? Dans un souci de transparence, pourriez-vous notamment nous fournir des données concernant le suivi du nombre de personnes infectées et décédées à Thiais ?
  • Nous pensons plus particulièrement aux mesures qui concernent les personnes les plus vulnérables. En ce qui concerne les personnes âgées nous savons que nombre d’entre elles n’ont pas encore été contactées ; qu’en est-il aujourd’hui sachant que certaines personnes isolées n’ont pas accès au site internet de la ville et peuvent par conséquent difficilement obtenir de l’information ?

Pouvez-vous nous indiquer pour nos ainé·es et toutes les personnes vulnérables qui ont besoin d’un accompagnement particulier (portage de courses et de médicaments, sortie d’animal de compagnie ou encore pour rompre leur isolement), quels sont vos moyens et/ou besoins pour permettre :

  • Le recensement exhaustif des personnes âgées, isolées et / ou fragiles ayant besoin d’être aidées;
  • Un appel quotidien des personnes âgées, isolées et /ou fragiles identifiées précédemment ;
  • La prise en compte de leurs besoins et le suivi des actions réalisées ?

  Nous pensons enfin à l’aide aux personnes sans domicile fixe situées sur la commune : quelles mesures ont été prises pour leur permettre confinement et aides ?

Nous avons également constaté que la ville procédait au lavage des rues ; quel produit est utilisé (fiche produit) ? L’Agence Régionale de Santé (ARS) précise : « Le nettoyage des rues, avec les matériels et les équipements de protection individuelle habituels est à maintenir sans risque. L’aspersion de javel ou autre désinfectant est inutile tout en étant dangereuse pour l’environnement ». Un point de vue partagé par l’Association des Maires d’Ile-de-France et plusieurs préfectures.

Enfin, les conseils municipaux ne pouvant se réunir conformément aux décisions des autorités, je vous saurais gré de bien vouloir me faire part en tant que conseillère municipale, comme cela est prévu par la loi, des décisions et informations qui relèvent de la gestion de la ville, que ce soit sur l’actualité de la gestion de l’épidémie à l’échelon de la commune de Thiais que sur les affaires courantes.

Dans ces moments où la solidarité nationale est indispensable nous souhaitions ne pas nous dérober et être solidaire avec toutes et tous. Nous sommes totalement disponibles pour apporter notre aide à qui le voudra que ce soient aux services municipaux, aux associations ou bien aux Thiaisien·nes. Nous souhaitons, à l’instar de la ville de Villejuif, créer une Brigade de solidarité et souhaitons connaître les moyens que vous pourriez mettre à notre disposition.

En tant qu’élu·es républicain·es et humanistes, nous appliquons strictement les consignes des autorités et voulons réserver aux Thiaisien·nes notre solidarité à l’abri de toutes polémiques localement ; c’est la principale pensée à cet instant, qui nous anime.

Nous ne doutons pas que c’est également la vôtre.

Recevez, Monsieur le Maire, Cher Confrère, mes salutations solidaires.

Laurence Le Souffaché


Mail de M. le Maire en date du jeudi 9 avril 2020

Madame la conseillère municipale, chère collègue,

J’ai bien reçu votre courriel à la faveur duquel vous sollicitez un nouveau point d’étape sur les dispositions prises par la Ville pour gérer cette crise sanitaire sans précédent.

Mais avant de vous dresser le bilan de toutes les actions menées, et pour lesquelles les thiaisiens sont informés régulièrement par tous les supports de diffusion dont nous disposons (site, réseaux sociaux, blog, courriers, sms…), je tenais tout d’abord à vous dire que je suis très sensible aux témoignages de reconnaissance que vous avez bien voulu exprimer quant au travail accompli par le personnel et les élus de la Ville qui ne ménagent pas leurs efforts et leurs peines pour assurer la continuité d’un service public dans un contexte dégradé et éprouvant pour tous.

A ce dernier égard, sachez que la nécessité de répondre au plus vite aux nouvelles exigences vitales m’a conduit, dans des délais d’immédiateté, à repenser l’organisation de notre administration.

Avec le soutien indéfectible du Directeur général des services et d’une équipe rapprochée et resserrée, nous avons procédé à la fermeture de l’ensemble de nos équipements publics, dès l’annonce du confinement, le 17 mars, nous avons constitué une cellule de crise et un groupe de gestion de crise.

Depuis cette date, je réunis tous les matins la cellule de crise pour faire le point de la veille et coordonner les actions du jour. Par ailleurs, le Directeur général des services échange quotidiennement avec les différents services de l’Etat.

Nous avons également procédé au confinement de l’ensemble du personnel de la Ville et créer un intranet à destination de l’ensemble des agents pour les informer de leur situation administrative mais également de les tenir au courant des actions menées par la Ville et maintenir un lien social de manière à ne pas les laisser éloigner de leur vie professionnelle.

Toujours dans cette optique, nous avons développé, dans un temps très bref, des outils de télétravail pour les cadres (validation des factures, préparation des inscriptions scolaires, mise en place de déploiement de services en ligne…).

Il n’en demeure pas moins que nous avons été contraints du faire revenir, sur la base du volontariat, quelques agents, en respectant des règles de confinement, pour assurer la continuité de notre institution.

Ainsi pour les services supports, des agents viennent quelques heures en mairie pour assurer : le mandatement des factures aux entreprises, qui ont besoin de trésorerie, le remboursement aux familles des prestations non réalisées, le train de paie des fonctionnaires….

Par ailleurs, et comme vous avez pu le lire nous avons dû également maintenir certains services, en adaptant leurs missions aux besoins attendus par les thiaisiens dans le cadre de la crise sanitaire :

  CCAS : portage des repas à domicile, suivi des personnes vulnérables, prise en charge sociale, victimes de violences conjugales

  Crèche et centre de loisirs : ouverts 7 jours sur 7 pour accueillir les enfants des personnels prioritaires (personnels de santé, de police, de gendarmerie, pompier.)

  Mise en place d’une astreinte Etat-civil 24h/24

  Une cellule de communication de crise 7 jours sur 7, pour diffuser l’information générale et répondre, en lien avec les services opérationnels, aux courriels et sollicitations des thiaisiens.

  Mise en place de patrouilles de la Police municipale pour assurer le confinement 7 jours sur 7 jusqu’à 22 h

  Astreinte des services technique

  Suivi des collectes des ordures ménagères

  Astreinte service informatique

Voilà brièvement énoncée, l’organisation que j’ai été amené à mettre en place avec le Directeur général des services et la cellule de crise :

Quant aux services rendus à la population :

S’agissant des personnes les plus vulnérable :

  Nous maintenons le portage des repas à domicile 7 jours sur 7

  Nous maintenons les services d’aide à domicile

  Nous appelons tous les jours les personnes isolées et vulnérables (registre canicule.) soit 260 appels

  Nous assurons la prise en charge sociale : entre 10 et 15 par jours

  Une permanence sociale a été mise en place pour les violences conjugales

  Une astreinte CCAS a également été mise en place pour répondre aux demandes diverses. C’est dans ce cadre que le CCAS a recours à un volant de bénévoles qui se sont proposés pour aider les personnes dans des situations difficiles (par exemple portage de repas à des personnes atteintes du covid…)

S’agissant de l’accueil des enfants de personnels prioritaires : la crèche Victor Hugo accueille actuellement environ 5 enfants de 7h à 19h tous les jours de la semaine, y compris le week-end et le centre de loisirs et les garderies, regroupés pour la circonstance au sein du groupe scolaire Romain Gary, accueillent dans les mêmes conditions 12 enfants.

Ces enfants sont accueillis sans qu’il soit nécessaire d’avoir été inscrit préalablement. En outre, et la Ville a également été amenée à accueillir, certains week-ends, des enfants de Fresnes et Rungis faute de structure adaptée dans ces Villes.

Pour les inscriptions scolaires, j’ai demandé à l’Inspecteur d’Académie de repousser la date limite d’inscription prévue initialement le 15 avril au 4 mai. Par ailleurs pour éviter de faire déplacer les parents en période de confinement, une inscription en ligne a été déployée avec une adresse mail dédiée. Bien entendu, nous traiterons les demandes arrivées en retard avec bienveillance et souplesse.

S’agissant des commerces, Monsieur le Préfet, en dépit de mes demandes appuyées et réitérés, a maintenu l’interdiction de la tenue de notre marché alors même que toutes les précautions avaient été prises (marquage au sol, taille réduite du nombre de stands, gel et masques pour les commerçants, présence de la police municipale). J’ai donc recensé et appelé les commerçants pour organiser un portage de paniers collectifs. Sur commande téléphonique aux commerçants, dont les références sont sur le site de la Ville, les thiaisiens pourront chercher leurs produits frais place du Général Leclerc ou se les faire livrer selon les dispositions prises.

Quant au respect du confinement, la police municipale assure les contrôles tous les jours, environ 300, de 11h à 22 h

Enfin, la Ville assure une logistique pour l’hôpital de Thiais ainsi que les laboratoires en mettant à disposition tous les moyens techniques demandés. En outre, la Ville distribue, dans la limite des stocks obtenus, des masques et gel à tous les professionnels de santé, hôpital de Thiais compris.

Si les services de l’état civil assurent une astreinte pour assurer, notamment, tous les actes administratifs entourant un décès, et rendu nécessaire par la qualification de l’hôpital en centre covid, je ne dispose pas, comme vous me l’avez demandé d’éléments d’appréciation sur le développement du virus sur notre commune, l’ARS ne faisant par ailleurs aucun retour à l’endroit des communes ;

Quant à la communication aux Thiaisiens, une cellule a été mise en place au sein de la Ville, pour tenir à jour le site en temps réel, et les informations que je vous communique sont d’ailleurs actuellement accessibles sur le site mais également par voie d’affichage sur les portes de l’Hôtel de Ville.

Enfin, je tiens également à vous indiquer que les prestations non rendues aux usagers, de types voyages scolaires, sorties récréatives seront remboursées ;

Sur le nettoyage du domaine publique par des adjuvants non chlorés, je vous confirme qu’ils n’ont lieu que dans des périmètres très circonscrits, tels que devant l’hôpital, pharmacies, laboratoires et équipements publics ouverts au public.

Soyez enfin assurée, qu’aujourd’hui je me limite à assumer l’administration courante et à gérer uniquement la crise, restant en permanence disponible et joignable par les administrés.

Je vous prie d’agréer, Madame la Conseillère municipale, chère collègue, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Richard DELL’AGNOLA


Mail de Laurence Le Souffaché en date du mercredi 29 avril 2020

Monsieur le Maire, cher confrère,

La poursuite du confinement jusqu’au 11 mai a été annoncée par le Président de la République. Nous sommes donc à 12 jours de cette échéance. Le Premier ministre vient de confirmer la réouverture progressive des écoles et des crèches en collaboration avec les collectivités territoriales. Ces dispositions laissent la place à de nombreuses interrogations. Le département du Val-de-Marne est l’un des plus touchés de France. Aussi, certains de vos confrères de notre département ont d’ores et déjà annoncé qu’ils n’étaient pas en mesure de garantir les mesures sanitaires ou tout simplement questionnent la Directrice académique. La FCPE départementale ainsi que les organisations syndicales enseignantes et interprofessionnelles interpellent les différentes instances également. Qu’en est-il de votre côté ? Pouvez-vous nous détailler vos échanges avec la Directrice académique ? 

L’État doit prendre ses responsabilités. Néanmoins, la réouverture des écoles et des crèches municipales implique et responsabilise de fait les municipalités. Les Thiaisiennes et les Thiaisiens attendent des réponses. Nous sommes interpellés par de nombreux habitants mettant en évidence le besoin d’une meilleure communication à l’égard de nos concitoyens.

En cette période si singulière, la santé des enfants, des familles et des personnels reste un enjeu primordial. Le retour à l’école ou dans les structures d’accueil de la petite enfance ne peut se faire que si les conditions de sécurité sanitaire sont réunies. Aussi, sans présumer du maintien ou pas de cette réouverture des classes et dans l’optique d’une mise en œuvre effective, nous souhaitons obtenir des réponses sur les points suivants : 

  • Une concertation entre toutes les parties concernées au niveau local – les élus, les représentants du personnel, les directions, l’inspection et les associations de parents, aussi bien pour les écoles que pour les crèches – est-elle prévue ? Si oui à quelle date ? Ceci nous semble être indispensable à tout projet de réouverture. 
  • Comment l’organisation en matière de locaux va-t-elle se faire ? On sait déjà que certaines écoles de Thiais sont au maximum de leur capacité en termes de surfaces et d’accueil des enfants. 
  • Qu’en est-il de la désinfection des locaux ? Un protocole a-t-il été mis en place ? Si oui, serait-il possible d’en avoir une copie ?
  • Du personnel municipal supplémentaire (ATSEM, animateurs, agents d’entretien) sera-t-il embauché en conséquence pour permettre le respect des gestes barrières? Un point a-t-il été fait sur les effectifs qui pourront être présents ? Pouvez-vous nous donner des précisions ?
  • Est-il prévu une restauration scolaire ? Si oui, quelle organisation des repas a été prévue pour respecter la distanciation sociale nécessaire ? Si plusieurs services sont envisagés, quelles mesures sanitaires vont pouvoir être prises entre chaque service?
  • La fourniture des masques voire de gants au personnel est-elle prévue et suffisante ? Qu’en est-il pour les enfants ? Beaucoup de classes n’ont aucun accès à de l’eau et du savon. Etes-vous en capacité de mettre à disposition du gel hydroalcoolique ?
  • Les accueils périscolaires seront-ils assurés aussi bien avant et après la classe ? Pour les mercredis, pensez-vous proposer les activités habituelles et pour quels enfants ?
  • Dans quelles conditions la réouverture des halte-garderies, crèches municipales et départementales sera possible ? Quels sont les critères proposés pour l’accueil des enfants ?
  • Comment et quand comptez-vous communiquer avec les parents pour leur apporter les informations nécessaires au déroulement de cette rentrée ? Nous avons pu voir beaucoup de questions de parents sur les réseaux sociaux. Il serait indispensable de communiquer autrement qu’uniquement par le numérique.  

D’autre part, qu’en est-il de la réouverture des services municipaux et notamment du guichet unique à la mairie. Quelles mesures pour protéger personnels et usagers?

Enfin, concernant la distribution des masques (du département et du territoire) que vous avez annoncée, qu’en est-il ? Là encore c’est une question récurrente des Thiaisiens. Nous pensons notamment à nos concitoyens contraints d’utiliser les transports en commun. 

A ce propos, la région Ile-de-France envisage la création d’un réseau de pistes cyclables provisoires pour désengorger une partie des transports. Une partie du tracé pourrait-il passer par notre commune ?

Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations distinguées.

Laurence Le Souffaché Conseillère Municipale


Mail de M. Le Maire en date du mercredi 29 avril 2020

Madame la Conseillère municipale, chère collègue,

J’ai bien reçu votre dernier courriel par lequel vous m’interrogez sur les dispositions que prendraient les villes, et particulièrement la nôtre, quant à la réouverture des écoles.

Devant ce foisonnement incessant de questions je crois devoir vous rappeler qu’en cette période de crise sanitaire, toutes les décisions sont et doivent impérativement être prises de manière coordonnée avec les services de l’Etat. C’est de mon devoir et de ma responsabilité.

Nous organiserons toutes les conditions nécessaires à la préservation de la santé de nos administrés.

Sachez que ce matin même un contact a été pris avec l’Inspecteur Départemental de l’Education Nationale  qui nous a demandé de ne pas partir en ordre dispersé et de ne pas interroger, à notre initiative, les familles avant même que toutes les préconisations ne soient prises. 

Vous comprendrez dans ces conditions qu’il convient d’attendre, les réunions, prévue dans quelques jours,  des responsables de l’Education Nationale avec le Recteur pour être au clair des conditions de la rentrée scolaire du 11 mai dans le Val-de-Marne et, singulièrement à Thiais.

Pour le reste, sachez que pour les structures petite-enfance, nous organisons déjà les modalités d’accueil de groupe d’enfants ne dépassant pas le nombre de 10.

Pour le guichet unique et l’accueil du public, nous sommes en train de prendre les dispositions pour assurer la sécurité sanitaire –pose de plexiglass déjà commandé- et attendons, là aussi, les prescriptions de l’Etat.

Pour les masques en tissu à destination des Thiaisiens, je vous réaffirme qu’une commande a été faite conjointement avec le Territoire, que ces derniers sont encore en cours de fabrication et sommes toujours dans l’attente de la livraison.

S’agissant des transports en commun et au sujet de la navette de Thiais, nous avons interrogé la RATP qui n’est pas en mesure de nous indiquer une date de reprise, peut-être avez-vous des réponses ? 

Pour ce qui concerne les pistes cyclables nous savons que le Conseil départemental et la Région d’Ile-de-France sont à l’initiative et nous partageons cette démarche à laquelle nous concourrons naturellement.

Je vous prie d’agréer, Madame la Conseillère municipale, chère collègue, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Richard DELL’AGNOLA


Mail de M. Le Maire en date du lundi 4 mai 2020

Chers Collègues, 

Je tiens à vous informer de la manière la plus complète possible des actions que j’ai entreprises depuis quelques semaines en ce qui concerne à la fois, la commande de masques et, des conditions de la possible réouverture des écoles annoncée le 11 mai prochain par le gouvernement.

S’agissant des masques, ainsi que je l’ai indiqué à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux et le site de la Ville, nous avons procédé à une commande groupée de 32600 masques en tissu réutilisables dans le cadre d’un groupement de commandes initié par l’EPT 12.

Comme vous le savez déjà nous sommes subordonnés à la livraison de ces masques dont la date  a beaucoup variée et qui est annoncée par l’EPT comme devant être échelonnée à partir du 11 mai pour une première livraison jusqu’au 18 mai suivie d’une autre partie à compter du 25 mai.

Compte-tenu de ces incertitudes et des délais tardifs, j’ai pris l’initiative d’une deuxième commande de 28000 masques tissus auprès d’un autre fournisseur qui s’est engagé, quant à lui, à nous livrer à compter du 12 mai.

Dès réception, une grande partie du personnel municipal sera mobilisé pour effectuer une distribution de deux masques dans chaque boîtes aux lettres des Thiaisiens. Bien entendu un complément de masques sera prévu  en fonction du nombre de personnes par logement .  

 Je ne manquerai de vous tenir informés de ces différentes étapes (livraison et distribution).

S’agissant de la réouverture des écoles, comme j’ai déjà pu le préciser, cette décision a été prise par le Président de la République et confirmée par le Premier Ministre comme étant prévu le 11 mai prochain.

Nous avons pris connaissance du protocole sanitaire établi par le Ministère de l’Education Nationale fixant, en 63 pages, les conditions et prescriptions de cette réouverture. Ce document provisoire, dont nous avons pris connaissance jeudi soir a été aussitôt porté à la connaissance des Thiaisiens sur le site de la Ville.

Dès vendredi 1er mai, j’ai appelé par téléphone l’ensemble des directeurs et directrices des écoles maternelles et élémentaires de notre commune pour recueillir leurs avis sur ces modalités très détaillées de réouverture. J’ai pu, immédiatement, mesurer leur inquiétude.

Dès le lendemain, samedi 2 mai j’ai envoyé 3000 mails et sms aux parents d’élèves pour qu’ils puissent me faire connaître leurs intentions de retour de leurs enfants à l’école en leur fixant la date du 5 mai pour nous permettre d’évaluer le nombre d’enfants susceptibles de reprendre le chemin de l’école.

Je sais que les directrices et directeurs d’écoles ont procédé également à ce même type de recensement auprès des parents d’élèves.

Nous aurons à croiser ces informations pour avoir une connaissance précise des retours possibles.

Par ailleurs, j’ai demandé à mes services d’étudier la mise en place de ce protocole, si contraint, en procédant à une évaluation des surfaces de chaque établissement scolaire, salle de classe par salle de classe, couloirs et circulation afin de respecter les normes de distanciations obligatoires inscrites dans ce protocole.

J’ai également demandé la mise en place d’une nouvelle organisation de nettoyage de manière à respecter tous les critères exigés par ce protocole. Cette démarche doit entraîner la nomination d’un responsable « COVID » par établissement.

Au-delà de ces questions matérielles incontournables, le dispositif, pour être viable, est conditionné par le nombre d’enseignants présents ainsi que du personnel municipal mobilisable à compter de la rentrée.

Il ne vous a pas échappé que nous sommes actuellement classés en zone rouge et, que bien entendu, c’est un élément à prendre en compte.

Pour toutes ces raisons et, sans les garanties indispensables de l’Etat pour sécuriser cette rentrée, j’ai signé une tribune avec plus de 300 maires de la Région pour alerter le Président de la République sur la nécessité de reporter la rentrée.

Je ne manquerai pas de revenir vers vous dès que possible et au plus tard le 11 mai qui constitue la pré-rentrée des enseignants pour vous informer des dispositions qui seront prises à cet égard.  

Je vous prie d’agréer, Chers Collègues, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Richard DELL’AGNOLA


Mail de Laurence Le Souffaché en date du jeudi 7 mai 2020

Monsieur le Maire, cher Collègue, 

Tout d’abord je vous remercie de votre réponse du 29 avril dernier à notre courriel du même jour.

Je me permets de revenir sur un seul sujet dans ce courriel : la distribution des masques aux Thiaisiens, et non le stock que la ville de Thiais a déjà distribué aux professionnels et aux services.

En effet les Thiaisiens, comme vous le savez, sont de plus en plus inquiets et interrogatifs ; ils m’en parlent tous les jours directement ou à travers les réseaux sociaux.

Il est impératif qu’à 4 jours du déconfinement la situation soit précisée alors même que vous l’avez dit, plusieurs commandes ont été faites depuis plusieurs semaines par la ville.
Or nous voyons des villes voisines distribuer des masques depuis plusieurs jours déjà ! Ainsi, la ville voisine de Chevilly-Larue a distribué depuis quelques jours déjà sa commande de masques.

  • A Thiais la réception des masques de l’EPT a été décalée par le fournisseur selon vos informations : que s’est-il passé ?
  • Je vous avais questionné sur les dons de masques par le Conseil départemental. Qu’en est-il ?
  • La Région Ile-de-France distribue des masques jetables depuis plusieurs jours aux stations de RER et de métro. Étant donné la difficulté à Thiais pour obtenir les masques, pourriez-vous en demander à la Région afin d’effectuer une distribution à Thiais au plus tard le 11 mai pour ceux qui doivent reprendre le travail ou le chemin de l’école ? 

Comme je vous l’ai proposé, nous pouvons tout à fait, dans cette situation exceptionnelle, aider la ville à distribuer des masques en mobilisant, en plus des élus, des bénévoles ; cela se fait déjà dans d’autres villes, toutes couleurs politiques confondues. Tout ne peut pas reposer sur vos services qui sont déjà bien occupés.

Recevez, Monsieur le Maire, Cher Collègue, mes salutations solidaires.

Laurence Le Souffaché

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.