Groupe de gauche et écologiste au Conseil municipal de Thiais
Groupe de gauche et écologiste au Conseil municipal de Thiais

Stockage de gaz sur le site RATP : Thiais pour tous demande un prolongement de la consultation publique

Patrick Robillard et Jean Lony lors de la rencontre avec le commissaire enquêteur

Une enquête publique a été lancée en catimini en ce début de congés scolaires. D’importantes communications et concertations autour de ce projet auraient pourtant été nécessaires. Cette enquête concerne en effet l’installation d’un stock de Gaz GNV au niveau du centre bus de Thiais, à proximité d’habitations et de lieux de vie.

Nos conseillers municipaux du groupe « Thiais pour tous », Patrick Robillard et Jean Lony, ont assisté jeudi 16 juillet à une réunion publique à ce sujet. Voici un résumé des remarques qu’ils ont laissées au commissaire enquêteur :

Sur la forme :

  • Une enquête pour une opération d’une telle importance se déroule sur quelques jours seulement, en pleine période de congés et sans publicité satisfaisante ;
  • Contrairement à ce qui est indiqué sur le site de la préfecture, la ville de Thiais n’a  pas mis à disposition la salle des mariages mais uniquement un rebord d’armoire près de la photocopieuse dans le hall ! Il était alors très difficile de prendre connaissance des 350 pages du dossier et des plans faisant plus d’1,50 mètre.

Sur le fond, nous partons du principe que le risque zéro n’existe pas ; de nombreux incidents industriels nous l’ont malheureusement montré :

  • Un incident involontaire ou volontaire (terrorisme) dans ces installations situées à proximité d’une zone d’habitations serait extrêmement grave sur les populations riveraines, le personnel du site, les usager·es et enfants du centre commercial Thiais Village et de la crèche situés à proximité ;
  • Ces risques ne sont pas clairement exposés et il n’est pas proposé de solutions afin de les prévenir ;
  • Le secteur deviendra une zone à risque industriel : des dédommagements sont-ils prévus pour les riverain·es ?

Nous sommes ainsi opposés au projet actuel tel qu’il est présenté, aussi nous demandons :

  • Un prolongement de l’enquête publique jusqu’à fin septembre ;
  • Une réunion publique avec des représentant·es de RATP, GRDF et le maire organisée fin septembre ;
  • Que soit étudié le déplacement des installations prévues côté sud du site RATP (le long de la rue du Bois marin) ; ainsi les bâtiments RATP existants feraient obstacles en cas d’incident ;
  • Que soient prévues des protections lourdes et suffisantes en cas d’explosion, autour des futures installations (peut-être qu’une solution de stockage souterrain répondrait à la fois aux besoins de sécurité, à l’exigence environnementale et à la préoccupation esthétique ?) ;
  • Que la crèche soit relocalisée à l’abri d’un éventuel incident ;
  • Un engagement du maître d’ouvrage que le bruit généré par les nouvelles installations ne dépassera pas le niveau sonore actuel.

Un courrier en ce sens a également été envoyé par nos élus au maire. Nous attendons sa réponse.

L’entrée du dépôt de bus RATP de Thiais

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.